fbpx

Branding Kid : un jeu d’enfant

Zoom sur la stratégie générationnelle
2 mars 2022
Montrer tout
Enfants France Scolarité

Le branding, une pratique de plus en plus plébiscitée par les marques.

En effet, ce dernier est devenu un élément essentiel dans toute communication de marque, il s’agit même du premier regard que pose le consommateur. Une image engageante permet de générer du lien, de l’affect. Cette identité n’est pas seulement graphique mais elle réside également dans l’ADN de la marque.

Pour en apprendre davantage sur le branding, retrouvez notre article dédié au sujet juste ici.

Aujourd’hui notre attention se porte sur le branding ciblant les jeunes générations. Le branding kid. Ce dernier a pour objectif, celui de créer une identité forte à destination des enfants. Cette identité mentionnée précédemment, peut être une déclinaison de l’image principale. Elle permet ainsi de penser des points de contacts auprès de plusieurs publics.

Cela a été le cas pour l’un de nos clients, Saforelle, avec Saforelle Miss et sa mascotte Lisa, devenue ambassadrice et guide dans l’hygiène intime des jeunes filles. Un personnage et un univers évocateur et ludique, qui permettent une identification forte de la marque.

La création d’une réelle proximité auprès des plus jeunes repose sur une stratégie, laquelle étant de s’adresser non plus à des enfants mais à des prescripteurs, influenceurs au sein des foyers. En effet, en 2017, 91% des parents déclarent prendre en compte l’avis de leurs enfants pour les actes d’achat.1

Le regard des kids qui comptent pour les parents.

Nous parlions plus tôt de la proximité engendrée par la stratégie de branding. Cette proximité permet de créer un lien tangible et réel avec le consommateur, ici dans ce cas avec un jeune public. Attentifs et curieux, la création de personnages, d’ambassadeurs avec lesquels il est possible d’interagir, permettra aux “kids” de s’approprier la marque et de la mémoriser.

Il est également bon de prendre en compte les nuances en fonction des tranches d’âge. Les 6-15 ans restent les plus décisionnaires dans les achats du foyer. Une génération qui évoque la notion “d’âge de raison”, une période propice à la prise de décision et à l’assurance.

Nous l’avons vu, le branding ne connaît nulle limite. Autrefois généralisé à la création d’une image de marque globale, il est désormais un atout marketing invitant à pousser les portes de la créativité afin d’obtenir un univers propre à un produit ou encore à un service. 

Contactez-nous !

[1] Source :  L’enfant : prescripteur d’achat du foyer ? par Opinéa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *